Synopsis

Banana Fish est un shôjo manga qui a été publié entre 1985 et 1994 dans le magazine Bessatsu Shôjo Comic. Il révolutionna le genre à sa façon en y incluant davantage de maturité, des thèmes adultes, ainsi qu'une bonne palette de personnages masculins à même de séduire également un public de sexes forts. Ce n'était certes pas le premier manga à contenir des stéréotypes de beaux bishônen torturés comme en voit toujours plus dans les shôjo orientés adulte actuels, mais sans aucun doute ce fut le premier à mêler le bishônen avec une action simple, orienté vers un style à la fois dur et violent. Cette série est donc un classique du genre.

Le manga commence en 1983, durant la guerre du Vietnam. A Dong Tham, un groupe de soldats américains profitent d'un moment de calme relatif... jusqu'à ce que l'un d'entre eux perde la tête et se mette à canarder ses camarades. L'un des soldats, Max Glenreed, parvient à arrêter le tueur en lui plombant les jambes de balles. Le fou, dénommé Griffin Callenreese, s'écroule alors sur le sol et laisse échapper les mots "Banana Fish".

Les années qui suivirent, Griffin survécut dans un état proche du végétatif. Les seuls mots qui franchissaient ses lèvres étaient toujours les mêmes : "Banana Fish".

Bien des années plus tard, à New York, en 1985. Le petit frère de Griffin, Ash, est le leader respecté et vénéré d'un gang des mauvaises rues de la ville. Son pouvoir est soutenu par Papa Dino Golzine, un mafieux course qui est le tuteur personnel d'Ash ainsi que, à ses heures perdues, son bourreau sexuel.

Une vague de "suicides" inexpliqués frappent la cité. Charles Dickinson et Antonio Jenkins du NYPD mènent l'enquête... mais les voilà chargés d'une autre tâche, celle de guider deux reporters japonais dans les rues new-yorkaises. Ce travail aurait dû revenir à un ami de Charlie, Max Lobo - sauf qu'au même moment, Max est en prison... Charlie propose donc de mener les deux journalistes, Shunichi Ibe et son jeune assistant Eiji Okumura, dans l'enfer du syndicat du crime et de la jeunesse mené par Ash, afin qu'ils puissent mener leur investigation.

Seulement, Ash n'a pas vraiment de temps à consacrer à ses invités. Il découvre un homme mourant, laissant échapper les mots "Banana Fish", qui lui remet un étrange sachet dans les mains. Dès le premier contact avec cette mystérieuse substance, Ash met le doigt dans un engrenage qui entraîne tout le monde à sa poursuite, aussi bien la mafia corse que la mafia chinoise, l'armée américaine, et une véritable conspiration mondiale.

C'est le commencement d'une saga épique de crimes d'envergure. Banana Fish est une histoire adulte saturée de violence, de sexe, de drogue et de langage peu châtié. Donc, pas pour les enfants lol. Pourtant, le fil rouge de la série demeure empreint des thèmes classiques du shôjo : amitié, loyauté, confiance, sacrifice, croyance en soi et affrontement de ses peurs. Et aussi, c'est une série romantique... Car, plus important que tout cela, se développe avec une lenteur torturante l'amour qui va lier Ash à Eiji.

Voilà en gros la présentation de ce manga incroyablement addictif.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×