Jessica Randy

 

Jessica Randy est l'ex-épouse de Max Lobo et la mère de leur fils Michael, dont elle se bat pour avoir la garde. Son caractère dur et fier est d'une trempe impressionnante, et elle effraie les hommes d'autant plus facilement qu'elle est une femme ; lorsque Max fait un détour par chez elle avant de se rendre à Cape Cod avec Ash et les autres, elle le reçoit en pointant un fusil sur sa poitrine !

 « Vous savez, depuis que je le connais, Max en a tellement fait ! On s’est rencontré sur une séance de photos pour Penthouse. J’étais modèle et lui était assistant du photographe. Je l’ai revu trois jours après et il ne se souvenait déjà plus de moi ! » raconte-t-elle à ceux qui accompagnent son ex-mari, alors qu’elle est en train de servir le dîner. S'ensuit immédiatement une dispute sur leurs métiers respectifs ; en effet elle travaille désormais en tant  que rédactrice pour Playwoman Magazine ; en d’autres termes, elle se fait de l’argent en « photographiant des mecs », d’après ses propres paroles. La façon de Max et Jessica de se disputer est « assez puérile » selon Michael ; point de vue semblerait-il partagé par le reste de l'équipe qui ne sait pas trop comment se tenir.

Le fort caractère de Jessica lui permet d'affronter le danger sans reculer ; elle semble n'avoir peur de rien. Quand Ash se met en tête de la taquiner, elle n'hésite pas une seconde à le remettre à sa place -et y parvient- sans se douter de qui il est ; de toute façon il y a fort à parier qu'elle s'en serait moquée, car elle n'est pas impressionnée par l'univers des gangs ni par la violence de ce monde presque exclusivement masculin. Elle le démontre particulièrement vers la fin du manga quand elle rejoint son ex-mari sur le champ de bataille et met à terre les deux hommes qu'Ash avait dépêchés pour la protéger.

Jessica est trop têtue pour se réconcilier avec Max, en dépit du fait qu’elle l’aime encore. Ce n’est que lorsqu’ils se retrouveront tous deux pris dans des circonstances extrêmes qu’ils s’avoueront à nouveau leurs sentiments... Victime d'un viol collectif dans le tome 5, Jessica reste longtemps traumatisée par cette dure épreuve, à l'issue de laquelle son premier réflexe est de se jeter dans les bras de Max. Mais cet événement la rendra à la fois plus sensible et plus forte ; ainsi, Jessica est la seule personne à comprendre l'origine du mal-être d'Ash dans le tome 17, quand il repousse violemment Cain après sa rencontre avec Fox. Vraisemblablement, Jessica éprouve pour Ash une amitié réelle et dépourvue de préjugés ;  ainsi, quand la police, se doutant qu'Ash est en vie, le recherche à nouveau, elle le défend courageusement en refusant des dévoiler les informations qu'elle détient.

Banana Fish est un manga où les femmes n'ont presque aucune place, et Jessica Randy en est certainement la principale icône féminine... Mais quelle icône ! Elle n'a rien à envier aux hommes qui l'entourent et leur en remontre avec facilité. Si les manga pouvaient mettre en scène davantage d'héroïnes avec ne serait-ce que la moitié de son caractère, il ne fait aucun doute qu'elles cesseraient d'être sous-évaluées par rapport aux hommes ! ^^

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site