Résumé du tome 8

Alors qu’Eiji fait découvrir à Ash des plats typiquement japonais qui ne sont pas vraiment au goût de ce dernier, Arthur doit faire face à ses hommes de plus en plus effrayés par les assassinats qui déciment leurs rangs, ainsi qu’aux sarcasmes des sous-hommes de Papa Dino, légèrement méprisants devant son incompétence.

Charlie et Antonio enquêtent sur les meurtres commis dans les gangs et interrogent Norris à ce sujet, mais sans parvenir à comprendre le but d’Ash, qui use d’une méthode bien différente que par le passé en pourchassant sans pitié ceux qui l’ont trahi au profit d’Arthur.

 

Eiji, qui ne parvient plus à conserver le silence face aux agissements d’Ash, lui reproche ses méthodes, provoquant une grosse dispute ; dès le lendemain, il le retrouve à la bibliothèque pour s’excuser et ils passent un moment ensemble sur les berges de New York.

Une fois rentré, Ash reçoit un appel de Cain, qui lui fixe rendez-vous. Il apprend alors qu’Arthur le provoque en duel ; c’est certainement un piège, mais il accepte quand même, ne souhaitant pas augmenter davantage le nombre des morts.

 

En discutant avec Steven, vraisemblablement un journaliste plus haut placé que lui, Max a appris de nouveaux éléments, en corrélation avec l’assassinat du sénateur, qu’il transmet à Ash ; ce dernier parvient petit à petit à décortiquer le réseau des intrigues à l’échelle mondiale, dans lequel sont impliquées les plus influentes personnalités du gouvernement.

Rentré à la personne, il découvre avec stupéfaction qu’Eiji a organisé une fête d’Halloween !  

 

Dans la nuit, Ash se lève pour se rendre à son combat. Il ordonne à Bones et Kong de conduire Eiji à l’aéroport, puis rejoint Arthur et Cain à la station de métro. Sing Soo-Ling débarque, déclarant qu’il a le droit d’assister au duel en tant que chef de Chinatown, ce qui est accepté par les deux combattants.

La lutte commence ; cependant, Arthur a bien sûr magouillé un plan contre Ash, et voilà qu’un métro débarque sur la ligne qui devait normalement être fermée ; il est rempli d’hommes d’Arthur qui s’empressent de pointer leur fusil sur Ash pour essayer de le cribler de balles, mais il évite leurs tirs. Sing se débrouille alors pour rendre son arme à Ash qui abat aussitôt plusieurs des hommes d’Arthur.

Les gangs de Cain et Sing entrent également en action. Arthur ne parvient pas à motiver suffisamment ses hommes, trop effrayés par Ash, et voyant son plan échouer, il décide de prendre la fuite à bord du wagon. Sauf qu’Ash parvient à se glisser sur celui-ci, où il est aussitôt attaqué par les hommes d’Arthur, mais il parvient à les abattre l’un après l’autre, semant chez eux un élan de terreur. 

Sing et Cain, accompagnés des leurs, se lancent à la poursuite de la rame de métro, en se dirigeant vers Coney Island par leurs propres moyens. A eux se joignent rapidement d’autres personnes, certaines faisant partie du gang d’Arthur mais révoltées par le manquement aux règles de leur boss, et toutes désireuses de faire payer ses actes à ce chef déloyal.

 

Au même moment, alors que l’agitation des gangs de rues met la police sur le pied de guerre, une fois l’heure venue Bones et Kong obéissent à Ash et informent Eiji qu’il doit préparer ses affaires pour se rendre à l’aéroport. Mais, incapables de tenir leur langue face à la cruauté de leur mensonge, ils finissent par lui avouer qu’Ash est en train d’en finir avec Arthur. Eiji réussit alors à leur échapper et se précipite à l’extérieur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site