Cain Blood

Surnommé « le sorcier noir de Harley », Cain Blood est le chef des Black Sabers, une bande du quartier noir qui est renommée pour son antipathie à l'égard des blancs. Antipathie qui d'ailleurs ne se manifestera guère que lors de la première incursion d'Ash sur leur territoire, le gang de Cain n'hésitant pas une seconde à l'imiter lorsque ce dernier se range du côté d'Ash Lynx. Son physique imposant, sa musculature costaude et les lunettes de soleil dont il ne se sépare jamais -ça vous rappelle quelqu'un ?- constituent ses principales caractéristiques.

Cain est certainement l'un des plus prestigieux chefs de gang de New York, et il n'a rien à envier à Ash ; c'est ce qui permet à sa bande de conserver son indépendance lors du règne d'Arthur qui, en l'absence d'Ash, s'est emparé de Manhattan avec l'aide de la mafia corse, pour petit à petit soumettre tous les gangs des environs. Respecté de tous, il ne supporterait pas d'être dominé par qui que ce soit, ce en quoi il est comme Ash ; cette compréhension mutuelle les aide, paradoxalement, à se comprendre avec facilité et à devenir de véritables amis.

Les qualités qu'il apprécie sont la franchise et le courage ; lui-même est un homme loyal et un ami sûr, ayant à coeur  de rembourser ses dettes d'honneur. Il admire beaucoup la noblesse de caractère et la force d'Ash, allant jusqu'à répéter à plusieurs reprises qu'il « n’aimerait pas l’avoir comme ennemi. » Lors de sa première rencontre avec Sing Soo-Ling, il en vient à apprécier ce dernier pour des raisons identiques, le respectant immédiatement ; peu après, lorsque Arthur trahit Ash en lui tendant un guet-appens, il leur suffit d'un regard pour s'entendre sur la conduite à adopter. À l'inverse, Arthur, qui n'a osé venir le voir qu'accompagné de plusieurs gardes du corps, ne s'est attiré que son mépris.

Cain fait également partie, grâce à sa grande perspicacité et à son intelligence vive, de ceux qui parviennent le mieux à cerner la véritable nature d'Ash ; « du moins tant qu'il ne baissera pas sa garde, personne ne pourra le tuer », affirme-t-il à Sing quand ils sont emprisonnés ensemble. De même, lorsque Ash enseigne à leurs hommes à défaire un adversaire par le toucher d'un point vital, il comprend immédiatement, par la promptitude de ses mouvements, qu'il a dû recevoir un entraînement spécial dès son enfance.





Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site