Résumé du tome 9

Ash est parvenu à isoler Arthur et à le convaincre d’enfin l’affronter en combat singulier, à la loyale. Arthur fait donc arrêter la rame sur un pont afin qu’ils se battent à l’extérieur.

Alors que Bones et Kong retrouvent Eiji et se rendent avec lui à Coney Island, Sing, Cain et les leurs parviennent au lieu du dernier combat entre Ash et Arthur ; les yeux levés, ils les regardent s’attaquer mutuellement à coups de couteau. Bien qu’il ait été blessé à deux reprises par son adversaire, Ash réussit finalement à l’égorger et à le projeter du pont.

Hélas, presque aussitôt, la police, qui avait été alertée par les mouvements des véhicules vers Coney Island, débarque et commence à arrêter tout le monde. Gravement blessé, Ash est emmené en ambulance tandis que Sing, Cain, Eiji et de nombreux autres sont capturés par les forces de l’ordre et emprisonnés.

 

À l’aéroport, constatant le retard d’Eiji, Ibe confie à Max ses doutes concernant son choix de quitter l’Amérique : lui qui avait emmené son protégé en voyage pour le libérer de « tout ce qui l’étouffait au Japon », agit-il vraiment de la meilleure façon en le séparant maintenant d’Ash, en fuyant face au danger ?

À ce moment a lieu à la radio un flash d’informations annonçant les troubles qui ont eu lieu à Coney Island ; Max comprend alors qu’Ash et y est sans doute mêlé et qu’Eiji ne viendra pas.

Pendant ce temps, Jenkins et Dickinson se fraient un chemin entre les journalistes et rejoignent l’hôpital où Ash est en salle d’opération avec 50% de chances de survie.

Ils apprennent que les flics ont ramassé des jeunes en masse en les amenant au hasard dans divers commissariats, il va donc falloir chercher Eiji partout… Mais Max est encore plus horrifié d’apprendre que la police est chargée de la « protection » d’Ash alors qu’elle est complice avec la mafia ! Heureusement, l’infirmier leur annonce alors qu’Ash a survécu à l’opération…

 

Enfermé en prison avec les délinquants, Eiji ne pense qu’à Ash, à ses paroles et à sa blessure qui le rend fou d’inquiétude. À sa propre surprise, il est libéré en même temps que Sing Soo-Ling qui patientait avec Cain dans une autre cellule. Malheureusement, le libérateur n’est autre que Lee Yut-Lung, qui fait emmener Eiji de force tandis que Sing prend place à ses côtés et, au cours de la discussion, demande la libération de ses hommes et de Cain Blood.

Arrivé au manoir, Yut-Lung ordonne l’enfermement d’Eiji, puis rencontre son frère Wang-Lung… une véritable loque manipulée par Yut-Lung ! Sing est horrifié à sa vue…

 

Aux soins intensifs, Ash est toujours inconscient et les visites lui sont interdites. Bien qu’il repense toujours à la mort d’Arthur et à Eiji, il se sent comme apaisé…

N’ayant réussi à trouver Eiji dans aucun commissariat, Max et Ibé décident de se rendre à l’appartement de luxe où il habitait avec Ash. Ils y retrouvent Ash, Bones, Kong et d’autres hommes du gang, qui leur informent qu’Eiji a pourtant bel et bien été ramassé par les flics !

 

De son côté, Eiji apprend par Yut-Lung qu’Ash a survécu à sa blessure, mais que Dino Golzine reviendra aux États-Unis dès la semaine suivante, probablement prêt à profiter des derniers événements pour achever Ash.

Max l’apprend également par Steven, qui l’informe aussi du décès de William Dispenser, le conseiller financier de Golzine qui s’occupait de son argent sale. Golzine, quant à lui, aurait été destitué de sa position à la tête de la Mafia Corse.

 

Ash, ayant quitté les soins intensifs, reçoit la visite de Jenkins et Dickinson. Toujours obsédé par les derniers événements, il se trouve bientôt confronté à un autre « problème » : la volée de jeunes infirmières sensibles à son charme, prête à se battre pour le soigner, ne tarde pas à le rendre fou !

C’est alors que débarque un dénommé Alper, soi-disant du bureau du procureur, venu faire passer à Ash des tests de QI, apparemment une formalité obligatoire, qu’Ash résout haut la main en se moquant de son interlocuteur.

En un autre lieu cependant, son intelligence semble jugée un peu trop élevée pour certains, qui décident alors de se débarrasser de lui. Une tueuse déguisée en infirmière s’introduit donc dans sa chambre, mais il parvient à la démasquer et à la vaincre, et elle se suicide après avoir blessé le garde. Elle avait tenté de lui injecter un produit qui n’aurait pas laissé de preuve…

Hélas, la bagarre rouvre la blessure d’Ash qui s’affaisse. Max se rend compte qu’il ne pourra pas le transporter dans un endroit plus sûr dans cet état…

Le lendemain, Max discute avec Ash de l’auteur de cette tentative de meurtre, qui n’est sans doute pas Papa Dino. Ils envisagent d’ailleurs de coincer ce dernier pour les fraudes fiscales découvertes auparavant, mais sont interrompus par Dickinson qui chasse Max de la chambre d’Ash.

 

Au même moment, Jenkins apprend que la police doit désormais se retirer de l’affaire Ash Lynx et qu’il est donc relevé de ses fonctions. Malgré ses protestations, son supérieur est décidé à faire porter le chapeau des troubles récents à Ash et n’hésite pas à menacer Jenkins. La raison officielle est que l’affaire passe aux mains du FBI, mais en réalité on a vu un peu avant que la blessure du garde lors de la tentative d’assassinat sur Ash aurait risquait de trop attirer l’attention de la police, qu’il convenait donc d’écarter.

Quant à Ash, on aurait soi-disant décelé chez lui des signes d’instabilité psychique, qui exigent qu’il soit transféré dans un certain « centre de santé mentale » spécialisé pour les criminels.

De son côté, Max passe un contrat avec le News Weeks, auquel il a promis le scoop en or qu’il s’apprête à révéler.

Dickinson, lui, est très surpris quand des hommes du FBI débarquent avec l’intention de transférer immédiatement Ash Lynx au Centre Public de Santé Mentale, ce qu’ils mettent à exécution sans attendre, et Ash s’éloigne en ambulance…

 

Après une heure de trajet, il est accueilli par le Dr Mannerheim, qui lui définit clairement les lois de l’établissement.

Max, qui a appris le transfert d’Ash, retrouve Charlie occupé à noyer son dépit dans l’alcool. Après lui avoir passé la tête sous l’eau, il lui avoue avoir jadis quitté la police par déception, à cause d’une affaire de corruption avec un supérieur qu’il respectait.

Une fois restés ensemble, Max se fait passer pour l’avocat George Scott et obtient un rendez-vous avec Ash. Mais le lendemain, alors qu’il se trouve avec George, Max reçoit un appel urgent lui ordonnant d’allumer la télé. Celle-ci, justement est en train de diffuser l’annonce officielle du décès d’Ash Lynx… Chez Cain, chez Sing, et chez Yut-Lung et Eiji, c’est le branle-bas de combat : personne ne parvient à en croire ses yeux…

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site